1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Tout pour la Louisiane !

Louisiane vue d'en France

Linda Hopkins : 2° partie

  • Juju Child
  • Eric Bibb
  • Patrick Verbeke
  • Lorenzo Sanchez
  • Ze Bluetones
  • Anquetil Project

 


When The Levee Breaks… Ce titre de Memphis Minnie, que Led Zeppelin adapta quelques décennies plus tard, nous rappelle dans toute la pertinence effroyable de son actualité, l'importance des paroles dans le blues et l'implication des musiciens dans le quotidien et l'infortune de leur communauté. Parmi tous les morceaux inspirés par les inondations dévastatrices qui ont marqué le Sud et le Midwest des Etats-Unis, surgissent également en mémoire Backwater Blues de Bessie Smith ou Flood Water Blues de Lonnie Johnson.

A son tour, les ravages de l'ouragan Katrina sont déjà inscrits dans Katrina Oh Katrina, Hurricane Blues, une composition de Michael Hawkeye Herman dénichée par Soul Bag. Choquée par les images de la désolation qui s'est abattue sur le Sud-Est des Etats-Unis, accentuée par les passages de Rita et de Wilma et par l'incurie révoltante de l'administration à l'égard des plus démunis, la communauté blues hexagonale s'est émue aussi du sort et de la détresse de ses amis musiciens. Elle a tenu à manifester sa solidarité. Blues Magazine se fait l'écho de cet élan à travers le concert Mayday Music organisé par le festival Blue en Val d'Oise en partenariat avec Blues sur Seine et une évocation de la Louisiane
particulièrement touchée. Le souffle de Rosa s'est éteint, lui, quelques semaines avant le cinquantenaire de sa fronde insoumise : le premier décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder son siège de bus à un Blanc, déclenchant le boycott de la compagnie de transport de Montgomery ;
381 jours qui semèrent la tempête et amorcèrent les bases du Mouvement des Droits Civiques.

Autre temps, autre blues…
Hé, Baby, tu ne vois pas la vie en rose ? La trêve des confiseurs n'implique pas nécessairement l'humeur rose Barbie ! Non, rien de rien, tu ne regretteras rien de 2005 ? A voir… En tout cas, que 2006 s'annonce plus chaleureuse et sereine pour tous.

Monique Pouget