1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Dossiers :
Les Oubliés du Blues blanc 2
2008, année Muddy Waters ?
La Scène Blues Outre Atlantique

Interviews :

  • Bigdez
  • Joep Pelt
  • David Evans
  • Pura Fé
  • Roland Tchakounté
  • Dayna Kurtz
  • Charles Pasi


 


RED, BLACK & WHITE

Les chansons douces amérindiennes, que lui chantait sa maman, sont à la source de la revendication de l'influence de la musique des Native Sons sur le Blues engagé de Pura Fé.

Le sang indien coulait aussi dans les veines de Muddy Waters, auquel Blues Magazine rend un nouvel hommage, à l'occasion du vingt-cinquième anniversaire de sa disparition. Artiste incontournable du Blues chicagoan d'après-guerre, ce fut grâce aux enregistrements de son Country Blues en 1941 et 1942 par Alan Lomax, sur la plantation Stovall, que le jeune musicien partit du Mississippi tenter sa chance à Chicago.

Le rôle du collectage dans la préservation du Blues et la reconnaissance de ses créateurs n'est plus à démontrer. C'est un autre grand spécialiste de la musique du Delta, David Evans, chercheur à l'Université de Memphis, que nous avons eu le plaisir de rencontrer pour évoquer sa démarche et ses précieuses découvertes.

Le mal de vivre se métisse aussi sur le Vieux Continent. Dans le port d'Amsterdam, y'a Joep Pelt qui boit et qui chante aux dames et à ses soucis contemporains. Quant à Roland Tchakounté, il chante en bamiléké, dans sa terre d'accueil.

Qu'il perpétue la tradition ou qu'il fusionne, la vitalité du Blues actuel reste un pied de nez aux discriminations et aux frontières.

Monique Pouget