1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Dossiers :
L'extraordinaire Histoire de STAX

Saga :
Jerry Lee Lewis (partie 2)

Le Coup de Projecteur
Blues Magazine : A. Project

Interviews :

  • Joe Bonamassa
  • Jerry Portnoy
  • Amar Sundy
  • Jimmy Bowskill
  • Swingin Carpets
  • Vieux Farka Touré
  • Marc Loison
  • Lack Gaecia :
    Au Mi Lieu du Blues

 


Tenue correcte exigée !
En cette période d'été et donc de festivals en plein air, il m'est venu une réflexion sur notre comportement de festivaliers. A force de participations, je me suis rendu compte que parfois, même souvent, notre tenue n'était pas digne des organisateurs, des artistes, voire du public non initié. Non pas que je sois devenu snob ! Il n'est pas question non plus de se trimbaler en costard cravate, mais de faire attention à notre comportement. En relisant le livre de Sébastian Danchin sur BB King, je constatais qu'il faisait référence à ces bluesmen tirés à quatre épingles. Lui-même a toujours mis un point d'honneur à se présenter au public sur son 31, précisant que de jouer du Blues ne devait pas le faire ressembler à un clodo.

J'ai souvent remarqué, l'heure avançant dans la soirée, le coté débraillé aux allures de clochards de certains soi-disant fans de Blues, déambuler de buvettes en bistrots, sans voir grand chose des spectacles sur les scènes environnantes, le houblon, whisky et autre cognac n'aidant en rien quant à la tenue du bluesman en général. Pourquoi cette réflexion ? Le Blues, notre musique, fait figure de parent pauvre auprès des organisateurs en ces périodes de crise et il est bien difficile de faire déplacer les télés et grandes radios. De plus, certains vacanciers pouvant être tentés par notre musique, risquent de ne pas adhérer, devant ces comportements. D'ailleurs, pour étayer mes remarques, nombre de sponsors profitant de l'évènement pour recevoir leur clientèle, n'invitent même plus la presse spécialisée à leurs cocktails et autres carrés V.I.P, pour cause de présentation négligée.

Ne prenez pas ça comme un sermon, mais plutôt comme une image à donner et ainsi être fiers de notre musique, afin de pouvoir, plus que jamais, la faire partager au plus grand nombre.
Je vous souhaite à tous un bel été, de bons festivals et de bonnes vacances.

Christian Le Morvan



Le logo de Blues Magazine inspire les artistes !
Cette magnifique acrylique sur toile, représentant Eddy King arborant sur sa casquette le logo de votre magazine, est l'œuvre de Jorge Ramirez, artiste peintre et musicien à ses heures, déjà rencontré au Cahors Blues Festival 2008 et 2009. Il exposait, lors du dernier festival de Salaise sur Sanne, quelques-unes de ses toiles représentant tout le Gotha du Blues.

…Et n'oubliez pas de consulter notre site Internet www.bluesmagazine.net, où vous retrouverez les comptes-rendus des festivals, les échos des concerts, les interviews, les brèves internationales, l'actualité du monde francophone, les chroniques de CD/DVD…