1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Dossiers :
Sun Records, un grand label

Saga :
Robin Coasters

Interviews :

  • Greg Zlap
  • Jean-Michel Noirey
  • Napoleon Washington
  • Carlos Malles Garcia
  • Nina Attal
  • Eamonn Mc Cormack
  • Thorbjorn Risager
  • Philip Sayce

 


Vive la relève !
Nous parlons souvent des défunts bluesmen (rendons d'ailleurs hommage à Solomon Burke récemment disparu), ceux qui ont fait découvrir les racines du Blues dans la vieille Europe, dont nos voisins anglais ont tiré profit, et ont su également donner en échange ses lettres de noblesse au Blues.
Il y a bien les anciens, encore en forme, je pense à BB, Buddy… les entre-deux, comme Robert Cray, Jimmie Vaughan… et puis, il y a la relève : Éric Bibb est encore jeune ou Joe Bonamassa… et même dans l'Hexagone, elle est bien présente : l'harmoniciste Greg Zlap nous raconte dans ce numéro comment il a été choisi par notre rocker national, et nous parle de sa vision de l'intérieur de la tournée inachevée de JH.
Il y a le Rock/Blues bourré d'énergie du Blues Power Band, le Soul/Funk des Malted Milk, le Soul/Blues de Big Dez ou le Blues roots des Mountain Men, sans oublier nos très Jeunes Nanas, l'élégante Nina Attal dont vous retrouverez l'interview dans les pages suivantes, l'étonnante Rachel Plas dont on reparlera… (18 ans chacune, bluffant !), dont le Blues correspond à leur génération, c'est-à-dire plutôt funky, pour ne citer que ceux-là.
Dans les différents tremplins auxquels nous participons en tant que jury, on se rend compte du talent de tous ces amateurs, et même au sein de l'International Blues Challenge et de l'European Blues Challenge, les sélectionnés sont de jeunes musiciens : Awek et Mountain Men pour ne pas les citer.
La relève est bien présente et ça donne du baume au cœur de savoir que le Blues continue d'exister.

Christian Le Morvan

MESSAGE A NOS LECTEURS : SAUVONS NOTRE MUSIQUE BLEUE !
Le 7 octobre dernier, les membres du bureau de l'Association Scène Jean-Roger Caussimon, gérant bénévolement les activités de la salle des spectacles de l'Odéon de la Ville de Tremblay, ont appris que la convention les liant à la municipalité serait dénoncée au 31 décembre 2010. Cette annonce signifiait également la suppression de la subvention pour l'année 2011 et la mise en place d'un nouveau directeur chargé de la gestion et de la validation de la programmation. Cela signifie donc la fin des spectacles que l'Association programmait et sa disparition, après 40 ans d'existence.
Pour ce qui nous concerne, le Blues va disparaître de Tremblay, comme il disparaît de plusieurs salles parisiennes. Nous ne pouvons pas laisser faire sans réagir…!
Bien que la programmation Blues de la saison 2010-2011 soit maintenue, nous devons soutenir l'Association en déposant nos commentaires sur le site www.jean-roger-caussimon.com, par fax au 01 48 60 10 24, ou par mail scenecaussimon@gmail.com.
Pour plus d'informations, allez sur le site de Bluesmazine.net.

Dans votre Blues Magazine n° 53, nous vous avions fait part de la naissance d'Antoine. Eh bien, la petite Elisa est venue grossir les rangs des Blues grands-parents, le 10 août 2010. Elle arbore déjà fièrement le badge de votre revue préférée ! La relève des lecteurs est donc aussi assurée.
Elisa.jpg