1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Dossiers :
Rhythm & Gospel Partie 2

Saga :
Du Blues dans le Rock'n Roll
(3ème partie) :
Ronnie Hawkins

Interviews :

  • Taj Mahal
  • Brigitte Nakadchjian
  • Sean Carney
  • China Moses
  • Mr Hardearly
  • Mountain Men
  • Manu Lanvin
  • Shaggy Dogs
  • Chapel Hill

 


Une bien triste nouvelle en ce 25 avril dernier, la disparition de Bob Brozman, cet élégant et érudit musicien, ethnomusicologue et spécialiste des guitares à résonateurs de la marque National. Jongleur dans tous les styles et en particulier en Blues, il tirait des sons impressionnants de ses instruments. Il était prolixe, de nature empathique, avec un coté clownesque bien sympathique.

Nous l'avions rencontré en 2011 lors d'un festival, il était d'une grande gentillesse, d'un humour communicatif et parlait bien le français.
Il éprouvait de plus en plus de difficultés pour jouer de ses guitares et ukulélés, des suites d'un grave accident de voiture survenu en 1980.
Globe-trotter infatigable et ambassadeur des musiques du monde, ce petit barbu enjoué s'en est allé à 59 ans, de sa propre volonté, rejoindre le paradis des virtuoses.

Plus agréable, nous avons eu la chance de rencontrer le grand Taj Mahal, à qui nous avons posé quelques questions dont vous trouverez les réponses dans ce numéro. Taj Mahal est le parfait représentant de l'idiome afro-américain, et sa déjà longue carrière a permis la reconnaissance par ses pairs de son immense talent.

L'intéressante saga Rhythm & Gospel, consacrée à Ronnie Hawkins, ainsi que l'interview du méconnu Chapel Hill, vous aideront à compléter vos connaissances bluesystiques.

Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été.

Christian Le Morvan

 

Dernière minute :
Ray Manzarek, le claviériste co-fondateur des Doors en 1965, est mort d'un cancer lundi 20 mai, à l'hôpital de Rosenheim, en Allemagne.
Il avait rencontré Jim Morrison à Venice Beach, Californie, lors de ses études d'art. Ils avaient ensuite décidé de former le groupe mythique, connu pour, entre autres, The End, Riders On The Storm ou L.A. Woman. Il avait imprimé son style unique sur le son des Doors, caractérisé par l'orgue, comme sur Light my Fire. Il avait 74 ans.