1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Dossier :
La flûte dans le Blues

Saga :
Les Grands Compositeurs du Rock'n Roll, ces oubliés (4ème partie) :
Leiber & Stoller

Interviews :

  • Larry Garner
  • Mighty Mo Rodgers
  • Jérôme Piétri
  • Jonny Lang
  • CW Stoneking

 


Blues Magazine étant un organe de presse à part entière, certes éloigné de la presse quotidienne, nous nous sentons concernés par la tragédie du 7 janvier 2015. Sans rentrer dans des débats politico-politiques, ce jour là, le satirique et l'humour ont été assassinés par une minorité d'un radicalisme absurde, des coups de feux mortels contre des coups de crayons. Bien qu'il ne faille pas faire l'apologie du blasphème, que toutes les religions doivent être respectées, pour certains aujourd'hui, il y a deux visions du monde, et il est tout à fait inadmissible que l'on puisse tuer sous des prétextes pseudo-idéologiques.

Mais revenons à notre magazine, et j'apprécie de constater que des lecteurs nous font part -en toute cordialité- de nos erreurs ou mauvaises informations. C'est le cas de ce lecteur qui, suite à ma chronique du CD Breeze, en hommage à JJ Cale (où je précisais, qu'à ma connaissance, il n'était jamais venu en France), m'informe que l'artiste est venu dans les anciens abattoirs de la Villette vers 1973, croit-il se souvenir, car il était présent ce jour-là ! Un concert unique : hélas, atmosphère humide, les instruments ne tenaient pas l'accord, et JJ Cale a fini par déclarer qu'on se moquait de lui et que ce serait son premier et dernier concert en France… et nous ne l'avons plus jamais revu sur notre territoire !

Idem sur les quelques pistes que je conseillais pour écouter les albums avant achat : on m'informe également de ne pas omettre les médiathèques, car au-delà du fait qu'elles sont souvent gratuites, les amateurs de Blues peuvent y retrouver des sélections judicieuses, réalisées par des professionnels et en qualité d'écoute excellente.

Merci à vous pour votre attention et, aujourd'hui encore, nous sommes tous Charlie " Blues ".

Christian Le Morvan