1er magazine
100 % Blues !
en kiosque

Dossier :
Les Cigars Box de Dom Bruneau

Saga :
Les Marques indépendantes Modern
1ère partie

Interviews :

  • Fred Chapellier
  • Awek
  • Scarecrow
  • Tommy Castro
  • Sophie Malbec
  • Vicious Steel & Cotton Belly's
  • Joanne Shaw Taylor
  • Gaye Adegbalola
  • El Jose & The Hibbie Blues

 


Tout d'abord félicitons-nous de la réouverture du Bataclan et avec une personnalité de renom Sting, rendant un vibrant hommage à toutes ces victimes qui n'avaient pour seul tort que d'être venues écouter de la musique !
La musique restera toujours un divertissement, un moment de partage d'une même culture, n'en déplaise à une certaine caste d'individus. Cet évènement fort méritait d'être signalé dans Blues Magazine, et continuons plus que jamais à fréquenter les salles de spectacles.

Pour terminer cette tumultueuse année 2016, vous retrouverez dans ces pages la deuxième partie de la saga sur les marques indépendantes Modern, ainsi qu'un dossier sur l'amplification. Puis, les divers interviews de Fred Chapellier, qui nous parle de sa vie de musicien, des Toulousains d'Awek, des innovants Scarecrow, de l'incontournable Tommy Castro, une interview croisée entre Vicious Steel et Cotton Belly's, les deux sélectionnés du Challenge France Blues qui concourront à Memphis, la jolie et talentueuse Joanne Shaw Taylor, l'engagée Gaye Adegbalola, difficile à prononcer mais intéressante à lire, la Blueswoman Sophie Malbec, El Jose et sa fulgurante ascension…
Vous retrouverez également les comptes-rendus de concerts et de festivals, la rubrique consacrée aux livres sur le Blues, et les inévitables chroniques CD, DVD, la leçon d'harmonica de Greg, le cour de slide de l'ami Gérard Védèche, la batterie de Benoît Collin, la fameuse Lettre et l'Esprit de Patrice Gandois, ainsi que le Surfin Blues sur le Net de Jean-Marc Pocheau, et plus encore…

Au nom de toute l'équipe de Blues Magazine, je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année 2017.
Retrouvez-nous sur notre site www.bluesmagazine.net et sur Facebook.

Christian Le Morvan