Les échos des concerts et festivals
 

UN PARI REUSSI
Premier concert de Blues magazine Ecouen le samedi 18 avril 1998

 

Une des vocations de notre magazine qui est promouvoir le Blues hexagonal a trouvé un prolongement avec l'organisation de ce concert...

En effet, nous avons eu envie de vous faire rencontrer certains de ces artistes que nous défendons. Le choix de la programmation ne fut pas aisé compte tenu de la richesse et la diversité de la scène Blues française. Cependant, nous avions décidé de diviser la soirée en deux temps : une première partie acoustique suivie d'une partie électrique.

C'est donc avec Greg Szlapczynski et Jérémie Tepper que débuta la soirée. Dès les premières mesures ce duo acoustique sut séduire le public à la fois par ses qualités techniques ainsi que par l'humour et la complicité entre les deux musiciens. Alternant reprises et compositions, n'hésitant pas faire participer le public, ils ont su étonner et convaincre une salle qui ne soupçonnait pas forcément la richesse que peut offrir une telle formation. C'est avec un medley composé de standards du Blues que devait se terminer cette première partie, mais c'était sans compter sur l'enthousiasme du public qui à forte voix les a fait revenir sur scène...
... Une salle donc surchauffée, qui s'est ensuite électrisée au son de la guitare de Franck Ash. Guitariste puissant et subtil, n'hésitant pas comme à son habitude à offrir un show de qualité. Il sut avec brio conquérir le public et conforter les organisateurs dans l'idée que Franck Ash est Le guitariste électrique par excellence. Certes un guitariste, mais aussi un personnage attachant dont on ne peut parler sans évoquer une voix aux possibilités multiples. Une voix délibérément charmeuse (n'est ce pas mesdames ?...) et teintée de Soul.

Franck était entouré de musiciens talentueux Didier Guazzo à la batterie et Lionel Gaget aux claviers. Ce trio original par sa formation (guitare, piano, batterie) à terminé ce show par un boeuf avec Greg Szlapczynski. Une interprétation de «stand by me» a clôturé cette magnifique soirée.

Nous remercions les musiciens, le Centre Culturel d'Ecouen et le public venu très nombreux, malgré la date, de nous avoir donné l'envie de recommencer l'aventure...



retour