Live at The

W.C Handy

Blues Awards

Vol 1

Tone-Cool Records

CD qui réunit les enregistrements live des Handy Awards des années 1996 à 2001. Et oui, c'est une compil… Ca ne plaît pas toujours mais là, autant dire que c'est un vrai régal. Avec en intro en 1996, Joe Louis Walker en soliste sur Bluesifying. Quelle émotion d'entendre Luther Allison dans Cherry red wine… Enfin de grands moments qui ne sont certes pas des summums, mais quand vous entendez un Rod Piazza de 1998 dans un tel swing, Low down dog de plus de 8' et une Bonnie Raitt accompagnant Rufus Thomas sur Walking the dog. La même Bonnie Raitt qui termine le CD avec Three time loser. Une excellente reprise de Bad love en 1999 par Deborah Coleman avec fiston Bernard Allison. Une année 2000 avec Paul Rishell à la guitare acoustique et Annie Raines à l'harmonica sur un Michigan water, pas sale… du tout. Et l'année 2001 bien représentée par Just won't burn de Susan Tedeschi, Taj Mahal avec Senor Blues et un très bon Bobby Rush sur Hoochie man… Quand c'est fini, au bout de 66', on en voudrait encore tellement on se sent bien dans cette ambiance de festival. Où est le deuxième volume de cette série ?

Jean-Marcel Laroy