The 52ND
Street Blues Project

Blues & Grass

Chesky Records

Les inconditionnels de James Blood Ulmer se reconnaîtront complètement dans ce Blues & Grass du 52nd Street Blues Project. Il faut dire que l'artiste est partie prenante dans l'élaboration du disque. Sur le verso de la pochette, c'est d'ailleurs lui qui écrit : Nous voulons ramener le Blues dans les églises où il a été mal compris. Les gens pensaient que c'était la musique du diable alors qu'il s'agissait plus certainement de l'expression de l'âme humaine.
Ambiance intimiste dans un petit club outre Atlantique où les musiciens se livrent à de nombreuses performances Unplugged. Violon, violoncelle, mandoline, contrebasse, guitare… et où nous devenons tour à tour auditeur de gospel, de folk et de country blues. Charlie Burnham, Aubrey Dale, Queen Esther et Mark Peterson accompagnent James Blood Ulmer et illustrent complètement ce qu'il écrivait dans un précédent album : Le jazz est un professeur mais le blues est un prédicateur. Une ambiance qui n'est pas sans rappeler la démarche artistique d'Otis Taylor et dont nous ne nous plaindrons pas.

Dominique Boulay