Yann Armellino

Cross-Rock

Brennus BR 8123

Situé entre tradition et modernité, ce quatrième disque de Yann Armellino, jeune guitariste plus connu dans le monde du Hard Rock, remonte aux sources des premières influences du musicien. Sur les 14 titres du CD, 5 titres de Robert Johnson apparaissent parmi des compositions aux sonorités plus modernes, dignes de celles entendues sous l'onglet de David Gilmour ou de Mike Oldfield. Les reprises de Robert Johnson, Crossroads, Walking Blues, If I Had Possession Over Judgement Day, Stop Breaking Down, et Four Until Late, titre sur lequel chante Conny Florence, qui travaille d'habitude avec Elton John, bénéficient tous de la fougue et de la sensibilité des musiciens venus d'horizons différents. Les puristes préféreront sans doute les versions originales de ces blues. Mais sans vouloir relancer la traditionnelle querelle des Anciens et des Modernes, n'est-on pas ici en présence d'une des nouvelles branches du Blues de ce siècle qui commence ? En tout état de cause, ce disque musicalement innovant et digne d'intérêt, constituera une excellente passerelle entre la discothèque de vos rejetons férus de Hard Rock et la vôtre.

Bernard Monnot