Little Axe

Champagne and Grits

Real World

Comme annoncé dès ses premières œuvres, Little Axe confirme son ambition de faire le blues du XXI° siècle. Ne cherchez pas le son roots, quoique, d'entrée le bluesman anglais attaque par un des plus vieux blues : Don't You Mind People Grinin' In Your Face de Son House traditionnellement interprété a capella et ici accompagné acoustique et magistralement revisité. N'essayez pas de trouver les influences de Chicago, encore que le plus bref morceau de l'album, The Way I See It soit un très beau riff de cette veine. Non, le fond de Little Axe est incantatoire, râpeux, électronique, lancinant… Les influences sont à chercher quelque part entre l'Afrique et New York. La veine de cet album est celle du concert de Cognac en 2004. On exècre ou l'on adore. Pour ma part, j'adore.

Patrice de Rendinger