Bad Town Blues


Oblivion Road

Bad Moon Records - BMCD 5036

www.badmoon.uk.com

Et voici une des grosses surprises de ce début d'année : quinze titres d'un Blues dans lequel on sent le turbo d'une grosse cylindrée, la maturité de musiciens qui ont fait leurs armes dans des groupes de référence anglais, comme le Tom Robinson Band, ou le Gerry MacAvoyd Band. Dès le feu vert de votre lecteur CD, le premier titre, Rock Solid, vous colle à votre fauteuil : démarrage en trombe et rythmique d'enfer assurée par Reg Patten aux fûts et un énorme Jamie Lawrence à la basse, une rythmique sur laquelle Ray Bartrip aux claviers, Clive Mulcahy à la six cordes et Adam Norton à l'harmonica se greffent avec un punch terriblement efficace. Autre démonstration du talent des trois solistes sur Oblivion Road, titre qui donne son nom à l'album, un Blues que vous pouvez écouter des heures durant, en avalant les kilomètres. Quelques incontournables parmi les 15 titres proposés : un chaloupé Bad Town Blues, qui reprend le nom du groupe, un tranchant Quit Jivin' Me qui n'est pas sans rappeler un certain Docteur F, un The Code, 100% musical, qui se verrait bien en signature de BO d'un grand film côté 66 road, et un Skinny Brown Girl subtilement distillé, sans oublier LE titre, celui qui vous fera frémir, frissonner, Something Wrong : un titre qui vous fera comprendre qu'en eux, ces 5 garçons dans le vent ont quelque chose de Muddy Waters mêlé à du BB King. Si vous prenez cette Oblivion Road, vous y resterez un moment, quitte à y tomber en panne d'essence. Mais cela vaut tellement la peine !

Frankie Bluesy Pfeiffer