Blisterstring

The Highway Is Like A Woman

Undersiege USCD 001

bluesfarm@hotmail.com / www.bluesfarm.com

Franck Goldwasser alias Paris Slim, Parisien expatrié en Californie, est un être exquis, d'une sensibilité et d'une intelligence subtiles qui a beaucoup à exprimer et l'on est en droit de se montrer frustré du fait que sa dernière livraison est en majeure partie composée de reprises. Outre le susnommé, le groupe blisterstring, sans majuscule initiale, est formé de Kevin Hill à la basse et au tuba ( dualité des plus surprenantes s'il en est ), et de Chris Millar aux drums. Douze des treize morceaux de ce disque sont en effet des emprunts. Des reprises, oui mais des reprises pour reprendre et parodier un slogan publicitaire, qui naguère connut son temps de gloire, des plus grands : Louis Jordan, Charley Patton, Percy Mayfield pour deux titres dont celui éponyme, Lowell Fulson, C.E Smith entre autres.
La voix et la guitare de Franck Paris Slim y sont rageuses, tranchantes tout en conservant une agilité aérienne. L'expression d'écorchée vive pour un instrument est sans nul doute impropre. Néanmoins, c'est cette image qui colle au plus près de la véracité. Les trois musiciens sont les trois producteurs attitrés de l'album.
Franck, ancien étudiant aux Beaux-Arts de Paris, signe le graphisme et les travaux d'art de la pochette. Chris dépose à l'intérieur du boîtier un texte qu'il n'a pas voulu signer mais qui révèle les influences de papa Buk et Burroughs themselves. Un disque rare, dans tous les sens du terme, dédicacé à leur ami et frère d'armes, Jimmy Dawkins.

Claude Dannic.