JJ Cale and Eric Clapton



Escondido

Label Reprise/Distributeur Warner

A la première écoute de l'ensemble, on pense plus à un CD de JJ Cale (onze compos de JJ pour deux à Eric, dont une en collaboration avec John Mayer Hard To Thrill), mais à la seconde, on ressent l'influence d'Eric Clapton, d'ailleurs ce dernier a glorifié, il y a déjà quelques années, deux compositions de JJ : rappelez vous After Midnight et l'incontournable Cocaïne. Ces deux là n'avaient jamais enregistré ensemble, et bien c'est chose faite et bien faite. Aucun des deux ne faisant de l'ombre à l'autre. L'album reste assez soft, avec JJ Cale on n'élève pas la voix. Ce CD rappelle parfois le disque de Clapton Reptile pour certains titres. Tantôt Blues, tantôt un peu country, Dead and Road, Ride The River. Beaucoup de monde sur ce CD : Doyle Bramhall II, Derek Truck, John Mayer ou Albert Lee aux guitares, Nathan East est un des bassistes, Taj Mahal à l'harmonica et le regretté Billy Preston nous laisse quelques nappes de claviers, d'ailleurs le disque est à sa mémoire. C'est excellent, l'album passe très bien, s'écoute et se réécoute avec beaucoup de plaisir. Si vous aimez Eric Clapton et JJ Cale, n'hésitez pas, dirigez vous vers votre disquaire préféré.

Christian Le Morvan


Eric Clapton


Me and Mr Johnson
Reprise Record/ Warner

Un disque de Clapton s'attend toujours avec impatience et curiosité, l'homme a déjà traversé tellement de styles divers que l'on peut s'attendre a tout, rappelez-vous Pilgrim et ses boites électronique ! Mais il revient toujours aux sources, à ce qui l'a marqué depuis sa plus tendre enfance le Blues. De plus maintenant il n'a plus besoin d'être reconnu, alors il se fait plaisir et ce nouvel album est tout simplement un hommage a Robert Johnson, une reconnaissance presque normale, voire obligatoire et sans reprendre tous les standards, pas de Sweet Home Chicago, ni de Crossroad Blues, pas plus que Terraplane Blues. Il a choisi 14 titres de l'oeuvre de Robert Johnson selon ses envies, When You Got A Good Friend, Little Queen Of Spades, Me And The Devil Blues, Last Fair Deal Gone Down, 32-20 Blues ect.... Ce que j'aime chez Clapton, c'est que lorsqu'il reprend des titres d'autres artistes, on a toujours l'impression que se sont des nouvelles chansons tellement il y met de personnalité. Accompagné de ses musiciens habituels, Steve Gadd à la Batterie, Nathan East à la basse, Billy Preston au clavier, Andy Fairweather à la guitare et quelques invités : Doyle Bramhall à la guitare, Jerry Portnoy à l'harmonica, Jim Keltner à la batterie et Pino Palladino à la basse sur le N° 5.
Et quant bien même, si ce C.D ne parait pas très original, il est fort agréable de retrouver Slow Hand jouer du Blues, rien que du blues et il le fait tellement bien.

Christian Le Morvan.