Shemekia Copeland

The Soul Truth

Alligator Records

Le quatrième album de Shemekia est dans les bacs, et normalement, cela devrait être le bonheur, vu la classe de la dame. Eh bien moi, je vous le dis, je suis resté sur ma faim en écoutant cet album. Shemekia a une voix véritablement puissante et envoûtante, la plupart des titres de cet album sont des originaux, mais là où l'on s'attend à du blues, on entend beaucoup de rythm and blues, de ballade ou un peu de funk. Et le comble, la guitare d'Arthur Nielson a disparu, et ça, ça fait un choc car le CD ne comporte pratiquement pas un seul solo de guitare et pour du blues, cela manque un peu. En écoutant l'album plusieurs fois, on peut trouver quelques perles comme le premier titre Breakin' Out, relevé par des cuivres très groove sur un tempo bien blues, ou encore le bon rock You Can't Have That, relevé par un bon solo de piano. Je suis peut-être un peu dur sur la qualité artistique de cet album, car je ne remets pas en cause le talent de Shemekia, mais on aimerait un peu plus de blues de la part de la fille de Johnny Copeland, j'espère que cela se fera sur le prochain CD. Encore un point, la qualité technique est indéniable, due à la patte de Steve Cropper, et un titre ressort vraiment Uptown Line, sublime.

André Perronnet