Guy Davis

Chocolate to the bone

Red House Records

Acteur régulier du festival de Cognac, Guy Davis y présentait cette année son nouvel album, Chocolate To The Bone. Il y interprète quatorze titres d'un blues folk rural acoustique, très au-dessus de la production actuelle du néo folk blues, mêlant reprises (il imite à merveille la voix envoûtante de John Lee Hooker sur I Believe I'll Loose My Mind), arrangements, réécriture de titres des grands anciens (Sleepy John Estes, Blind Lemon Jefferson, Willie Dixon…) et titres originaux. Ce qui frappe immédiatement à l'écoute du disque et sur scène, outre le superbe jeu en picking qui fleure le blue grass (au banjo sur Shortnin' Bread, ou encore sur Sho' Nuff Satisfied et Honey Babe), le delta et country blues, c'est la charge émotionnelle de la voix de Guy Davis. Le bluesman généreux (à Cognac, tout était prétexte pour jouer) a une voix grave, rauque, intemporelle, légèrement voilée et traînante qui, associée à l'harmonica plaintif sur le très mélancolique Set A place For Me, ne pourra pas vous laisser indifférent. Sur Matchbox Blues et Railroad Story (pièce de détente en concert à l'harmonica), le pied martèle le sol en guise d'accompagnement…Ce disque, difficilement trouvable, mériterait une bonne distribution en France. Doux, velouté ou amer comme un grand cru de chocolat…Allez j'en reprends un carré!
Contact : www.redhouserecords.com ou www.guydavis.com

Grégory Hulin