James Day & Fish Fry



Blue Latitudes

Neon Blue 2012

On trouve décidément la musique néo-orléanaise un peu partout (éparpillée par Katrina ?), puisque James et son groupe sont basés en Pennsylvanie. Il y a du Blues lent, quelques titres moins intéressants, en raison de la présence d'un orgue (le piano est 100 fois mieux, d'autant que Ron Baldwin en joue assez à la Fats Domino), un petit instrumental zydéco sautillant qui donne envie de danser Zydeco Boogaloo, un titre caribéen Blowing Smoke, mais ils ont une prédilection qu'on ne saurait blâmer pour le Rock'n'Roll : Lost Highway, Act Natural dont la ligne mélodique rappelle celle de Drinkin' Wine Spo-dee-o-dee. Money Smarts & Charms lui, semble bâti sur celle de That's Alright Mama et les RnB Time & Money, No Meat Too Tuff ou Fish Fry Jump un peu dans le style Louis Jordan, néo-orléanais. Tout cela est bien agréable aux oreilles.

Bernard Boyat