Dr John



Trader John Crawfish Soirée

Blue Lab

Cette fois, le Night tripper nous livre une quasi anthologie. Ce double album, que le fan aura à cœur de placer dans sa collection, le plongera dans une jubilation permanente, assortie de battements de pieds qui finiront par exaspérer son entourage. Cet enfant de la balle, élevé dans l'ambiance cahotante de la Nouvelle Orléans, a absorbé comme une éponge le foisonnement musical de cette époque, et en a tiré un style si personnel qu'on l'identifie dès la première mesure. En 1965 Boogie woogie, Rythm' n Blues constituent son fond de commerce, mais bien vite, avec Gris Gris, il crée une musique au groove voodoo. On connaît le style pianistique hérité du Professor Longhair, tantôt précis, tantôt farceur et brinqueballant, mais toujours empreint de la rigueur diabolique qui est la marque des grands. Tous ces morceaux sont portés par des arrangements superbement composés. On aime cette voix traînante, reconnaissable entre mille qui enthousiasme chaque année les foules des plus grands festivals. L'homme est devenu depuis longtemps une Légende, et l'un des meilleurs ambassadeurs de la Nouvelle Orléans, à laquelle il consacre son temps et son argent, afin de relever sa cité meurtrie par l'ouragan Katrina. Bouclez votre porte, coupez le téléphone, posez ces deux galettes sur votre platine : elles y resteront longtemps, à tourner en boucle, tant l'œuvre est complète. Un album indispensable.

Joël Buquet