Julian Fauth



Songs of Vice and Sorrow

Electro-fi Records

Attention : revelation !

Etrange disque que celui de Julian Fauth ! Cela commence comme un Protest Song du Bob Dylan de la première heure, style Ballad Of Hollis Brown, guitare acoustique, harmonica et voix superbement posée. Un Cobalt où il est, déjà, question de Hobo dans le texte. Puis, tout part en superbe vrille, et la majeure partie de ces chants de vices et de blessures se continue au piano. Car le J.Fault, comme il porte admirablement bien son nom, en plus de se débrouiller à la guitare, il excelle également aux claviers. Le disque se poursuit par un Running parlé-chanté où le piano devient roi. Pas moins de quatre talentueux harmonicistes viennent prêter main forte au nouveau bluesman tout au long de ce premier CD, dont le déjà célèbre Paul Reddick de la jeune scène canadienne, riche de seize morceaux, dont la plupart sont d'ailleurs écrite par le J.F lui-même, à l'exception d'une reprise de JB Lenoir, et de trois traditionnels revus à sa propre sauce. Signalons Mel Brown, en invité, à la guitare dans When My Mother Died. Des textes qui suintent bien le Blues et les misères des quelques privilégiés du malheur. Red Richard est une chanson dont le texte figure sur la pochette, Liza, également, mais il y a moyen d'aller piocher les autres textes sur le site www.julianfauth.com. Disons que l'histoire de ce Richard aux cheveux rouges, nous plonge immédiatement dans l'atmosphère des Thrillers les plus sordides. Tout comme le récit concernant cette pauvre Liza qui, lui aussi, s'achève mal, et paraît tout aussi consternant. Que ce soit ses propres compositions, ou les reprises comme Highway 61 ou Mojo Boogie, écrivons pour conclure l'invitation à ce que vous vous procuriez ce CD au plus vite, que ce magicien du clavier réussit à nous faire penser un peu à Ray Charles, et un peu plus encore à Keith Jarrrett. Preuve, s'il en est, que l'on se trouve devant le disque d'un nouveau petit prodige de la musique bleue et de l'harmonica du riche.

Dominique Boulay