Mike Goudreau Band



The Grass Ain't Greener

PMG-CD-07

Il s'agit là, du huitième album de Mike Goudreau, et comme le bon vin, le bon Mike se bonifie en vieillissant, c'est indiscutable. Huit des douze titres alignés ici sont des compos originales, d'une grande qualité musicale, avec des arrangements et un son qui ferait presque penser à un retour à la source, celle d'où coule le Blues le plus épuré, le plus percutant, dans toute sa simplicité. A chaque morceau, le choc est le même, de toute beauté, avec ces guitares qui éclatent ou qui gémissent, cette voix chaleureuse, cette rythmique lourde et fine dentelle à la fois, ces arrangements subtils, que certains qualifieront d'insolents, avec un certain Harmonica Zeke à la voix, à la slide,… et à l'harmonica (écoutez le bougre sur cette version de Mercury Blues… !). A noter, une adaptation-hommage aux quatre de Liverpool, un très beau Oh ! Darling, signé Lennon/McCartney. Et comme à mon habitude, si je ne devais retenir qu'un seul et unique titre, ce serait indiscutablement I Had Me A Woman : du Blues en acier trempé, sorti direct de la fonderie, brûlant… ! Woaaaaaaa…

Frankie Bluesy Pfeiffer