Guitar Shorty



We The People

Alligator/Nocturne

Quand le Chicago Blues ajoute quelques zestes de Rock dans le breuvage, cela brûle par où cela s'écoule. Et cela n'est pas pour me déplaire, car David Kearny, alias Guitar Shorty, a le jeu de guitare tonique et il va s'employer à nous le démontrer tout le long des douze morceaux qui composent le nouvel album. L'ancien sideman de Ray Charles et de Willie Dixon nous propose un nouveau CD où la guitare est l'instrument essentiel. Ajoutons, tout de suite, que le musicien chante également fort bien le Blues qu'il a dans le sang, comme il le dit lui-même dans Blues In My Blood. Avec une introduction qui rappelle I'm So Glad des Creams, le sixième morceau, Fine Cadillac, vient justement rappeler l'une des préoccupations de ses malheureux souvent éconduits, que sont les bluesmen : les belles voitures. Mais peut-on leur en vouloir d'aimer les jolis véhicules et les jolies filles ? L'exploit, dans le cas présent étant quand même, que cela nous est proposé par un artiste vert de ses soixante sept printemps. Comme quoi le Rock'n'Roll et le Blues sont d'excellentes potions pour rester jeune ! En bref, un album qui sans être l'événement de la fin de l'année 2006, se laisse écouter fort plaisamment.

Dominique Boulay