Louise Hoffsten

From Linköping To Memphis

Memphis International Records

Deuxième album sur le label Memphis de Louise Hoffsten, et c'est la découverte pour moi d'une artiste complète, qui, de plus, a signé l'ensemble des onze titres composant cet album. Cette Suédoise, très connue et reconnue dans son pays, est partie enregistrer dans le sud à Memphis, avec le gratin des musiciens locaux : Lester Snell aux claviers, Steve Potts à la batterie, David Smith à la basse, Steve Selvidge à la guitare, Jim Spake au Sax, Scott Thompson à la trompette. Les morceaux s'enchaînent avec bonheur ; retenons Slow Train qui, comme son nom l'indique, est un bon blues rock des familles (humour), ou le très envoûtant Fall Like Babylon avec sax en soutien, citons encore la très belle ballade Make The Most Of It, le bon rock Shut Up & Kiss Me, bref, beaucoup de bons titres qui méritent l'achat de cet album sans aucun regret. On pense un peu, en écoutant l'artiste, au rock d'Anaïs Morissette, ou aux ballades de Sheryl Crow… des références.

André Perronnet


Louise Hoffsten

Knäckebröd blues

Memphis International Records

Louise Hoffsten nous vient de Suède, et il semblerait qu'elle soit très connue et reconnue dans son pays, et ceci est parfaitement compréhensible à l'écoute de ce disque. Alors pourquoi n'en avons-nous pas entendu parler plus tôt chez nous. D'autant que son approche du blues n'est pas inintéressante. La demoiselle semble aimer les rythmiques robustes, The seduction of sweet Louise, I pity the fool, Slow down, It serves you right to suffer, mais également la finesse de l'acoustique God don't ever change, Darling, do you remember me, ou des ballades I guess I'm a fool, Belly up blues. Sur ce dernier titre, Louise tient elle même l'harmonica sans en abuser. Il est donc étonnant de ne pas avoir entendu parler de Louise Hoffsten car certains titres, plus passe partout sans pour autant ne pas être blues pourraient être apprécié d'un plus large public.

Stéphane Biset