Dave Hole



Rough Diamond

Dixiefrog

Le slider fou reprend du service, et comme d'habitude, cela dépote dans les foyers. Il nous offre aujourd'hui sa huitième galette, enregistrée chez lui, à Perth, en Australie. Rappelons qu'il est, en effet, le seul artiste non basé aux États-Unis à travailler avec le prestigieux label Alligator Records. Mondialement connu pour la qualité de sa musique et de ses prestations scéniques, il l'est, également, par la manière originale qu'il a d'utiliser le bottleneck. Celui-ci est enfilé sur le majeur, et D. Hole joue, le bras gauche au dessus du manche de la guitare. Ce qui suppose une manière différente de poser les accords… et de tricoter le manche… Les superbes photos de la pochette expliquent tout cela plus clairement que ma démonstration verbale. Quatre compositions personnelles et huit reprises, qui vont d'Elmore James à Robert Johnson et Eddie Boyd, font de ce petit chef d'œuvre quelque chose qu'il faut, impérativement, posséder !

Dominique Boulay