The Holmes Brothers

Simple Truths

Alligator / Night & Day

Pour leur second album sur le label Alligator, les trois pétulants papys new-yorkais nous offrent un florilège de titres couvrant leur large répertoire enraciné à la fois dans le gospel We Meet, We Part, We Remember, le blues Run Myself Out Of My Town, I'M So Lonely et la country avec des compositions de Townes Van Zandt If I Need You, Hank Williams I'm So Lonesome I Could Cry et Willie Nelson Opportunity To Cry, relevé d'un clin d'œil à Bob Marley Concrete Jungle. Les contrastes entre le timbre de voix grave et rocailleux de Wendell Holmes, celui de baryton de son frère Sherman avec le falsetto de Popsy Dixon produisent des harmonies vocales formidables, soutenues par la rythmique efficace de Popsy à la batterie et de Sherman à la basse. Wendell, lui, alterne piano, guitare électrique et guitare acoustique, avec sur quelques morceaux, l'accompagnement de quatre autres musiciens au jeu sobre : Chris Bruce, David Piltch. Plus profane que Speaking in Tongues, leur disque précédent, ce CD dégage, à son tour, un indéniable goût de reviens-y aux saveurs nuancées et durables.

Monique Pouget