The Hoodoomen

Keep On Dreaming

Auto-produit / hoodoomen@messagerie.net

L'on glane çà et là tant d'envolées dithyrambiques à propos des Hoodoomen que l'on craint d'en rajouter et ainsi de les noyer sous des assauts d'éloges qui se révèleraient pour ces jeunes Normands de par trop difficiles à assumer. Cependant, force est de constater qu'ils sont plus qu'excellents et que tout ce que l'on a pu entendre n'était en aucun cas usurpé. Le plus ardu devient alors de tempérer ses ardeurs si l'on se targue de les chroniquer, avec la plus sereine des objectivités, de ne surtout pas verser dans l'excès tant le feu d'artifice sonore offert tout au long de leur CD éclate tous azimuts. Que ce soit dans les reprises de Jimmy Reed, Fats Domino, T-Bone Walker, Walter Jacobs, Doug Jay, John Mooney et Guitar Gable ou que ce soit dans les originaux composés le plus souvent par le sublissime chanteur et harmoniciste Philippe Brière qui de plus signe la splendide illustration représentée sur la pochette et le maître-guitariste Pascal Fouquet, cet album est un nectar. La rythmique, quant à elle, n'est pas, non plus, en reste, assurée par les frères Marie, Bernard à la basse et Francis à la batterie. Il s 'agit d'une première oeuvre auto-produite mais chaque instrumentisme se montre déjà un professionnel accompli. Les invités: Fabien Saussaye au piano et à l'orgue, Alain Chapelain à l'accordéon et Philippe Sauret, notre confrère de Soul Bag, au washboard, ne se contentent, loin s'en faut, de rester de simples convives, ils renforcent l'homogénéité du groupe. Ce disque est indispensable dans toute discothèque qui sied.

Claude Dannic