Imperial Crowns

Hymn Book

Ruf Records

Après un premier CD fortement déjanté, le trio californien revient nous taquiner les oreilles avec un album magnifiquement emballé, à la puissance encore démultipliée.
Le premier grand choc musical se produit dès la seconde plage The River, où une rythmique colossale et des chœurs façon Gimmie Shelter se mettent en place pour nous restituer une ambiance un peu rollingstonienne avec un zest d'autre chose en plus. La voix de la choriste nous rappelle Mary Clayton et le clavier évoque le Wont Get Fooled Again des Who.
Une ré interprétation de ce qui se fait de mieux ces dernières années. Nous avons même droit à un slow nostalgique façon A White Shade of Pale.
Le chanteur, à l'impérial tatouage dans le dos, nous donne la chair de poule tant il parvient à nous faire penser parfois à Jagger Simply Just A Dream ou Blues Au GoGo et souvent à Jimmy Wood. Il ne se contente d'ailleurs pas de chanter puisqu'il joue aussi de l'harmonica.
De la guitare slide à profusion, un adepte des claviers et vous obtenez un album qui restera dans les anales de l'année.
Une année 2004 au bouquet délicatement funky, soul et blues, à l'arôme légèrement rock et psychédélique, une année pleine de talent !
Indispensable à posséder ! Inoubliable en live !

Dominique Boulay