Doug Jay

&

The Blue Jays

Jackpot !

Crosscut Records

Il chante et il souffle dans l'harmo. Huit des quatorze morceaux de l'album sont composés par le bonhomme. Ceci constitue le début d'un CV qui devrait permettre à Doug Jay de trouver des jobs de manière régulière. D'autant que les musiciens qui l'accompagnent ne sont pas des manchots non plus. Notez l'allusion aux machines à sous et relisez le titre du CD. Les fins cinéphiles y verront même une allusion au prochain James Bond. Bref, du Blues-rock d'excellente facture. Nous parlions de musiciens belges, il y a peu de temps. Voilà que nous parlons d'instrumentistes d'outre Rhin maintenant. Décidément les référendums passent mais les fans de Blues restent ! Une formation réduite au minimum exigé, guitare, basse, batterie, à laquelle s'adjoignent quelques invités au piano, au sax ténor ou baryton. Une section rythmique qui sait mettre le héros de la soirée en valeur, aussi bien au chant qu'au piano du pauvre. Un disque qui ne deviendra, peut-être pas inoubliable, mais qui n'en demeure pas moins de très bonne qualité.

Dominique Boulay