Shirley Johnson

Killer Diller

Delmark distribution Socadic

Shirley Johnson, née en juin 1949 à Norfolk (Virginie), a depuis l’âge de 6 ans été encouragée, par sa famille religieuse, pour chanter le Gospel, mais elle est rapidement intéressée par les premiers disques de B B King, Etta James, Bobby Blue Bland Ruth Brown, puis ensuite, ceux de Koko Taylor et Z Z Hill. Plus tard, elle a eu l’occasion de chanter de la soul en première partie des concerts d’Aretha Franklin ou d’autres tels que Jerry Butler. En 1983, elle a même enregistré, des 45 tours, de blues pour 2 petits labels régionaux, mais sans suite. Enfin, après avoir été une ambassadrice du Gospel et du Blues traditionnel de Chicago sur différentes scènes du monde, Shirley Johnson enregistre son premier CD sérieux, réalisé entre 1996 et 2001. Elle s’est entourée de quelques pointures de la guitare telles que Robert Ward sur "Your Turn To Cry" et "Little Wing" (d’Hendrix), John Primer sur "Somebody Have Mercy" (de Sam Cooke), "The Blues Is All I’ve Got" et "Missed The Best Chance" compositions de Shirley elle-même. On retrouve Maurice John Vaughn sur 3 titres, Rockin’ Johnny et Johnny B. Moore sur "Hard-Lovin’Mama", "For You My Love" et "Killer Diller" (de Willie Dixon) qui donne le titre de cette galette. Avec une excellente interprétation originale de "As The Years Passing By", "It Hurts Me Too"et un final "Saved" (de Leiber et Stoller), Shirley Johnson s’avère être une grande chanteuse qui remue, à la voix qui envoute et qu’il faudra suivre.

Jean-Marcel Laroy.