Sophie Kay

Rengaines

Kay Production

Sophie Kay vient à la guitare relativement tard (18 ans), ses références du moment, Doc Watson et Mississippi John Hurt entre autres. Artiste complète, dès son plus jeune âge, le théâtre en tout genre lui ouvrira ses portes, elle écrit Marilyn de Banlieue. La télévision sera également sur son chemin. Durant les années 80, Rock' n' Roll et Rythm' n' Blues seront son expression. Luther Allison, au cours d'un concert, lui confirme que le blues lui correspond tout à fait. Côté Jazz, elle jouera dans les Cent Guitares (Rhys Chatam). En 1993, Sophie repart de l'avant, distribution de films musicaux, direction d'artistes dont RL Burnside, (elle tournera en 1999 un film sur ce dernier). En 1997 - le retour - guitare et blues acoustique. Ce qui nous amène à notre Cd. J'écoute… Régine, Piaf, je me dis : très bon mais hors sujet, soudain du blues et en français, pas de la traduction US, non, du Gavroche, du blues de la Butte Montmartre (ça tombe bien, j'y suis né), le brut des matins blêmes, les champs de coton sont nos faubourgs, l'essence des origines est présente, la parfaite symbiose des deux cultures. Sophie est une artiste atypique, douée d'une créativité inouïe. A écoutez : Il faut se trouver (une place), un régal

.
http://www.sophie-kay.com

Alan Blues'Angel