Erja Lyytinen



Dreamland Blues

Ruf Records

Erja, ce prénom vous dit-il quelque chose ? Elle faisait partie du Blues Caravan en 2006 avec Ian Parker et Aynsley Lister. Thomas Ruf a le don pour découvrir des perles rares, et Erja en est une. Cette jeune Finlandaise sort son premier album international, après trois premiers sortis dans son pays natal. On la compare à Bonnie Raitt, ce qui est une référence, et son jeu de slide est en tout point comparable. Les morceaux font penser à du Country Blues, voire du Blues Rock sur certains morceaux, avec quelques perles comme Skinny Girl et Good Lovin Man de sa composition, It Hurts Me Too d'Elmore James. Sur les douze titres de l'album, huit sont d'elle, ce sont de très bonnes compositions. Sa voix est superbe, et elle a su s'entourer de bons musiciens, dont les fils du regretté Junior Kimbrough, le légendaire joueur de Blues. Enregistré au Mississippi, cet album est un vrai bonheur, à découvrir au plus vite, de plus pour avoir côtoyé Erja, je peux vous dire que c'est une artiste très sympathique.

André Perronnet


Aynsley Lister

Erja Lyytinen

Ian Parker

Pilgrimage

Ruf Records

Pilgrimage, un album des Wishbone Ash, est-ce un hommage ? En tous les cas, ce n'est pas la même musique, il s'agit de la rencontre de trois artistes dans le cadre des Blues Caravan Tour, cher à Thomas Ruf. C'est du Blues plutôt rock, avec une douceur, celle de Erja Lyytinen, que je ne connaissais pas, mais qui possède une superbe voix. Douze titres pour cet album, et une seule reprise, You Don't Know du regretté Luther Allison, avec des compositions réparties entre les trois artistes. Cela démarre très rock avec 1010 d'Aynsley Lister, puis plus blues All The Time de Ian Parker, Puis, carrément slow avec Last Love Song d'Erja Lyytinen, moi j'adore tout particulièrement Mississippi Lawnmower Blues en acoustique, très prenant, avec un tempo roots superbe. Pour la suite, un morceau funk, Funky Mama, un rock Twinkle Toes Willie et un bon Blues, Dreamland Blues. Un très bon CD, pour découvrir trois artistes, très jeunes, et prometteurs.

André Perronnet