Sir Oliver Mally



Love Is A Devil

ATS Records - CD 0594

www.ats-records.com et www.sir-oliver.com

Avec Bulletproof, son précédent album, le playboy autrichien avait frappé un grand coup, et démontré que le Blues fondu en Autriche n'attendait plus rien pour envahir les ondes de l'Europe occidentale, nordique et anglophone, signant avec son groupe, le Oliver Mally's Blues Distillery (avec un CD n° 0533 déjà chez ATS Records, chroniqué dans votre Blues Magazine n° 41), un superbe album sur lequel, on retrouvait notamment, un fabuleux Raphael Wressing aux claviers. Dans la ligne des titres joués en solo sur cet album, Sir Oliver Mally vous offre ici, un superbe album, où il se livre, sans filets et en conditions live en studio, onze titres bourrés de feeling et d'émotion pure. Seul, avec sa guitare, le beau gosse ne cache rien, joue en direct pour vous, sans overdubs, et le feeling passe, énorme, en flux continu. Prémonitoire (?), Oliver commence avec un Je m'en fous qui colle bien au personnage : I Don't Care At All, avant d'aligner des titres qui valent tous, l'un après l'autre, une oreille attentive. Faut vraiment vous choisir un titre, et un seul ? Alors, cliquez sur la plage 4, It's A Long Way To The Top (if you wanna rock'n'roll) : géant !

Frankie Bluesy Pfeiffer

Il y a des albums pour lesquels, les mots vous viennent facilement, que ce soit pour en souligner les mérites, ou les faiblesses. Il y en a que vous pouvez écouter sans que rien ne vienne vous faire frissonner, d'autres qui vous font faire la moue, bof… et puis d'autres, qui vous font craquer, qui vous font frémir, de ces albums que vous garderez longtemps, même le jour où vous devrez faire le tri, pour n'emporter que ceux-là, en allant bronzer sur la plage, ou pour vous isoler du monde et de ses tracas. Love Is A Devil est de ceux-là, avec cette guitare acoustique qui accompagne superbement et sans effets superflues cette voix chaude, jeune et mâture à la fois, enregistrée comme si vous étiez proche de lui, en studio. Un titre vous fera taper du pied, un autre vous fera rêver, mais jamais vous ne resterez insensible à l'un des onze titres proposés. Le CD finit en beauté avec une ode dédiée aux femmes, New Years Eve. Vous relancez le CD tant l'émotion est là, proche de vous, sincère et légère à la fois. Je vous l'ai dit, il y a des albums qui vous font craquer, qui vous font frémir…

Lucky Sylvie Lesemne