Jimmy Morello

West Coast Redemption

JSP records

La West Coast fourmille de talents souvent méconnus ou tout du moins mal mis en avant (Hollywood Fats, Rod Piazza…), Jimmy Morello est un de ceux là. Ce CD est une sorte de best of de 10 albums, dont 2 qui lui sont personnels et (logiquement ) 8 où il se contentera parfois seulement d’apparaître comme sideman. Le dénominateur commun est que tous les 17 titres sont des compositions originales de Jimmy Morello. Oui, vous avez bien lu, il y a 17 excellents titres, donc 77 minutes de réel bonheur. Normalement, je n’aime pas les compilations. Elles tiennent plus souvent de la caricature que du portrait, devant la rareté des galettes de cet artiste, je souscris au caractère indispensable de cet album. Aussi à l’aise sur des shuffle comme " Too Much Crime In The City " que sur des Slow Blues, " Silver Spoon " par exemple qui raconte que Jimmy n’est pas né avec une cuiller en argent dans la bouche, la voix est très présente et percutante, comme chez un Kim Wilson. Les accompagnements tiennent superbement la route. La présentation semble vouloir l’annoncer comme le chapitre premier de la " Jimmy Morello Story " ce qui serait une excellente manière de papillonner sur une œuvre. La maquette de la pochette est réalisée sur une table de cuisine avec de méchants ciseaux et des clichés de Polaroid, mais confère à l’ensemble un caractère pirate plutôt sympa.

Patrice de Rendinger.