Mudcat

The Mess Is On

Witch Music Production - www.mudcatblues.com

Danny Mudcat Dudeck a, une fois de plus, frappé fort en proposant pour ce début d'année un album bourré de vitalité et qui devrait être remboursé par la sécurité sociale tant est intense le plaisir de jouer transmis dans chacun des 16 titres (hé oui, Miss, 16 + une intro qui vous plonge direct dans un studio en plein happening musical, pour presque 50 mn de blues-zique de qualité !), plaisir de jouer terriblement communicatif, contagieux, et qui vous offre un réel plaisir d'écoute. Pas le temps de souffler… Dès la fin du 16ième titre, on enfonce rageusement la touche replay, car chaque titre de The Mess Is On vaut largement sa dose de vitamine C. Les secrets du beau Danny ? Des compos, originales et pure Louisiane, signées D.D, des musiciens au toucher précis et fin, une ambiance très fun des sessions que l'enregistrement en live, en 4 jours, et avec des magnétos dignes de figurer dans un musée du son, retranscrit à merveille. Un CD qui vous fait bouger, qui vous fait frémir, qui vous fait dire que la vie est belle, et c'est vrai qu'elle est belle. Pour une fois je ne vous conseille aucun titre tant chacun d'eux est bon, vraiment bon. The Mess Is On : un CD que vous écouterez et réécouterez encore et encore, même si la sécu ne vous le rembourse pas. L'indispensable de ce début d'année !

Frankie Bluesy Pfeiffer


Mudcat

Kickin' Chicken

Music Maker Recordings

Kickin' Chicken est le 4e album d'un groupe étonnant, basé à Atlanta. Mudcat joue du rock gumbo, un panaché hillbilly qui brasse tous les styles de la musique sudiste, blues, country, cajun et, pour les options, jazz, gospel, rock'n'roll. Mudcat froisse les étiquettes et ses chansons tracent des carrefours biscornus. Ainsi Hush Hush ronronne-t-il comme un rock de Wanda Jackson jusqu'à ce que le piano déjante et refoule la romance dans un registre impossible à définir. Ils jouent de la dérision autant que de la guitare et du saxo, mais ce second degré permanent, leurs dehors de péquenauds indécrottables dissimulent, paraît-il, une volée de récriminations sociales. Le chanteur ripe dans les faussets, slide et saxo s'enlacent en transes furtives, le batteur roule comme une fanfare, les arrangements sont doux et onctueux. Mudcat revient chez nous en novembre. Un conseil : courrez les découvrir en concert. Ce que vous entendrez dans ce disque ne laisse rien présager de l'exercice de jubilation qui vous attend. Trois heures de furie non stop, emportées par une gaîté ravageuse et beaucoup de générosité, le groupe entrant dans le public et transformant le concert en parade de carnaval. Un moment mémorable d'utopie anarchisante.

Christian Casoni