Jim Petit



Blues Around the World

Autoproduit - disponible sur www.jimpetit.com

... ou rien.

Etonnant, surprenant, original ! Les qualificatifs ne manqueront pas, ce premier album de Jim Petit, qui ne laissera personne indifférent : certains aimeront, d'autres feront la grimace. Certains apprécieront cette prise de risque (que d'autres qualifieront d'insensée) par ce mélange des sonorités habituelles de guitares et guitares à résonateur (une National tricône et une guitare faite maison à simple résonateur), avec celles de weissenborns qui résonnent comme des sitars ou des tablas, tandis que d'autres encore hurleront au sacrilège en découvrant cette version un peu psychédélique de ce Blues signé Charley Patton, Greenriver Blues. Tout aussi étonnant est Mon Rêve Familier, poème de Verlaine, mis en musique par Jim Petit, avec une surprenante intro Gospel provenant d'un vieil enregistrement sur 78 tours du Révérend Kelsey et ses fidèles : frissons garantis pour ceux qui aiment, tandis que les autres… Plusieurs titres sont indianisés, comme ce Cypress Grove signé Skip James, avec sonorités de sitar obtenues sur des weissenborns, tandis qu'un autre morceau s'achève aux sons d'une djerbouka. Multi-instrumentiste autodidacte, Jim Petit joue sur des guitares qu'il a construites en relation avec le facteur colmarien Benoîst Rémy, allant chercher ses textes dans des chansons oubliées, des poèmes de Verlaine ou Ferré pour créer ce Blues aux senteurs exotiques qui lui est si personnel. Un album terriblement original et qui peut, il est vrai, être adoré ou détesté. Mon avis ? Allez écouter les extraits mis en ligne sur www.jimpetit.com (un site extrêmement instructif) et vous comprendrez, pourquoi c'est un album qui mérite 3 CD,… ou rien. Pour moi, ce sera 3 CD, indiscutablement.

Frankie Bluesy Pfeiffer