Ray Charles



Le Dernier Concert de Ray Charles
accompagné par les 120 Choristes
du Voices Of Jubilation Choir

EMI

Réédition de son concert de 2002, avec cette chorale de Montréal, ce CD de 10 titres de Mister Charles n'est pas une nouveauté. Il comporte des Gospels et chants traditionnels de Noël, déjà moult fois interprétés (Hark ! The Herald Angels Sing, Silent Night, Little Drummer Boy, Rudolph, The Red Nosed Reindeer...). Y figure, aussi, le patriotique America The Beautiful. Plus marquant, le premier morceau interprété par Ray Charles, en appel et réponse, avec le chœur et la version Gospel de son duo sulfureux, avec Mary Ann Fisher What Kind of Man Are You ? Un retour aux sources de l'enfance et de la religion, pour ce der des ders, en live, qui reprend deux chants, en format fichier vidéo : une invitation à se procurer le DVD, pour apprécier, encore une fois, la présence scénique de Brother Ray ou découvrir le Jubilation Choir, magnifiquement paré de vêtements africains, en faire valoir plus convaincant sur ce type de média.

Monique Pouget


Ray Charles

Genius Loves Company

EMI

Genius Loves Company nous est parvenu trop tard pour être chroniqué dans le numéro 35 de Blues Magazine, sorti avant les fêtes. Néanmoins, nous ne pouvions pas passer à côté : cet album posthume de Ray Charles, terminé quelques temps avant sa mort, regroupent douze duos, dont Ray a lui-même choisi les chansons, c'est un must ! Genius Loves Company rassemble douze artistes dans tous les genres allant du Blues au Jazz, du Gospel à la Pop.
De Here we go again, magnifiquement interprété avec Norah Jones, en passant par James Taylor, Diana Krall, Elton John, Nathalie Cole dans Fever, Bonnie Raitt, Willie Nelson, Mickael Mc Donald, BB King dans Sinner's Prayer, Gladys Knight, Johnny Mathis, Over the rainbow superbe, en terminant par Van Morrisson. Tout est excellent. Un album émouvant, à posséder absolument, voire indispensable ! Il vous apportera beaucoup de plaisir. A noter, qu'une version avec DVD de l'enregistrement est également disponible.

Christian Le Morvan