Daniel Smith



Southside Boogie

Pinetops Records

Nous avions chroniqué le premier ouvrage de Daniel Smith, Dreamtime. Nous en disions du bien. Rien d'étonnant, puisqu'il s'agit de bon piano et de Boogie. Par contre, là où le bât blesse, c'est que le précédent opus datait de 2002 et nous pouvions donc, nous attendre légitimement, à plein de bonnes nouvelles choses. Et bien non, sur les quatorze morceaux qui composent le CD, onze ont été enregistrés avant l'album précédent, en 2000 plus précisément. Cela n'enlève rien à la qualité de la musique très bien jouée et interprétée, mais cela doit être dit. La plupart des morceaux ont été composés par Daniel Smith qui est orfèvre en matière de dextérité pianistique. A la limite, nous ne parlerons que des trois Bonus tracks qui datent de 2006, et qui sont des morceaux où Daniel Smith est seul à bien jouer. Nous remarquons que certains membres de la formation d'origine sont toujours à leur poste. C'est le cas d'Alan Glen à la guitare et à l'harmonica. Cela tombe bien puisqu'il joue très bien des deux instruments. C'est également le cas du batteur : Dino Coccia.
Contact : www.hants.org.uk/daniel.smith

Dominique Boulay


The Daniel Smith Blues Band



Dreamtime

Pinetops Record

Le pianiste Daniel Smith, qui est considéré comme allemand, indonésien, anglo-écossais, (il vit actuellement en Ecosse), nous dévoile un album de Blues et de Boogie Woogie tout à fait remarquable. Tous les morceaux sont des originaux excepté I Gotta Move et No Time For You de Roger Cotton. J'ai particulièrement aimé Just Because, un Blues classique, et She's My Baby qui, par son rythme Boogie, est imparable. Les interventions du saxo de Alan Barnes sont superbes. Et même si Daniel est le leader, il sait laisser la part belle aux autres musiciens comme sur Dreamtime. Cet album date de 2002, mais il est à découvrir, un vrai coup de coeur.
Contact : www.hants.org.uk/daniel.smith

André Perronnet