Mavis Staples

Have a little faith

Alligator

Inclassable Mavis, la fille de Pops reprend une nouvelle fois le flambeau gospel-R&B-soul-folk de sa famille, allumé en 1950. Elle lui rend d'ailleurs hommage sur cet album avec Pops Recipe et plusieurs morceaux qu'elle lui emprunte : I Wanna Thank You, There's a Devil on The Loose enregistrés, auparavant, avec son père à la guitare électrique, et deux arrangements de traditionnels de celui-ci, avec l'accompagnement acoustique de Jim Tullio, son producteur de Chicago : Will The Circle Be Unbroken et A Dyng Man' Plea. La grande dame sait s'entourer : à sa voix de contralto, répondent le contre-chant émouvant d'Ira Tucker et des Dixie Hummingbirds sur Step Into The Light, et celui du Révérend Jessy Dixon et de son chœur sur In Times Likes Thes, une composition de Tullio et Marinell écrite au lendemain du 11 septembre. Dommage, pourtant, que le disque soit un peu moins communicatif, côté ferveur, que la scène.

Monique Pouget