Stinky Lou

&

The Goon Mat

Fat Sausage For Dinner

Autoproduit

Jolie jaquette avec texte lisible pour 36' 26'' de musique. Les premiers morceaux sont de très bonnes interprétations dans le style roots des vieux blues du Sud rappelant Dr Ross, Juke Boy Bonner ou Jimmy Reed. Voix agréable, dobro en accord ouvert ou solid body, ambiance club, juke joint, honky tonk... On pourrait presque entendre des conversations et des bruits de verre dans le fond. Cependant, on peut se lasser de la rythmique dans le style des boîtes à Moby. Après le cinquième morceau, une adaptation de Smokestack Lightin' du Loup, la qualité n'est plus aussi franche. Les rythmiques et les slides deviennent exagérément répétitives dans le genre que Cédric Burnside (le fils du regretté) avait mis sur certains morceaux de son père, augmenté d'un soupçon de G Love Special Sauce. Chacun ses goûts, mais pas facile de faire du révolutionnaire en blues aussi fort qu' Electric Mud... Après six morceaux consécutifs de qualité, ce CD est devenu très ordinaire, deux morceaux, Cha Cha Cha et Moanin' and Tumblin' sans intérêt, sont à éliminer de la galette. Pourtant ces musiciens ont le potentiel pour réaliser, sans aucun doute, au moins 45' de bonne musique. La moitié du chemin était déjà fait. Je garde les premiers morceaux en réserve dans mon disque dur pour les réécouter...

Charly Kaïd