Eric Clapton



Live At Montreux 1986

Eagle Vision

Enregistré en 1986, ce concert marque le retour d'Eric Clapton après des années difficiles dont il porte encore les stigmates. Il passe en revue ses principaux succès et styles musicaux du moment : Crossroads, I Shot The Sheriff, Cocaïne, Layla, Sunshine of Your Love… Les qualités du guitariste sont indéniables, même si ce n'est pas encore la grande forme. La formation, pour l'occasion, est réduite mais de grands musiciens la composent : Nathan East (basse), Greg Philinganes (clavier), et Phil Collins (batterie) qui marquera le début d'une collaboration avec le batteur, plus ou moins fructueuse, d'où il sortira l'album mitigé August.
Sans être exceptionnel, ce concert nous offre de bons moments, monte en puissance au fur et à mesure des morceaux, et une communion s'installe ente les quatre musiciens.
Format 16/9
Son DTS
Durée 120 mn

Christian le Morvan


Eric Clapton Crossroads

Guitar Festival

Warner Music international

Warner nous gratifie d'un grand bonheur avec ce double DVD, la crème des guitaristes est là, et pour la bonne cause, l'association Crossroads, fondée en 1998 par Eric, pour traiter les problèmes de drogue et d'alcool. Très beau design, petit livret explicatif, tout est réuni pour une belle écoute visuelle, concert datant de cet été 2004. Mais car il y a un mais, les artistes ne sont pas tous traités de la même façon. Prenons le titre 2 du premier DVD, Robert Lockwood Jr, trente secondes d'écoute seulement, et que penser de la non présence de Jeff Beck, pourtant annoncé par ceux qui ont eu la chance d'assister à ce festival, comme une de ses meilleurs prestations, ou encore Carlos Santana réduit à un titre. C'est vrai, le nombre de guitaristes conviés par Eric est tellement important, que l'on ne peut tous les passer. Vous égrainer les noms serait fastidieux. En tout un résumé de 218 minutes de concert, pour un festival qui dura trois jours. Mais franchement Warner aurait pu se fendre d'un DVD de plus, car les inconditionnels d'Eric, et de ce qui se fait de mieux sur la planète guitare, auraient cassé leur tirelire pour se payer ce joyaux, surtout pour la bonne cause. Ne boudons pas notre plaisir, en espérant que Warner sorte la suite au plus vite.

André Perronnet