Duke Robillard & Friends


Live at the Blackstone River Theatre

Dixiefrog

Un DVD de Duke Robillard, cela ne se refuse pas. Introduit dans le lecteur, les 1° notes et images sont apparues : j'ai compris que je tenais là, un véritable joyau de pur blues et jazz. Le 1° morceau joué seul à la Dobro et en slide Hard Road, vous garanti des moments de pur bonheur. Selon les morceaux, Duke est accompagné d'un groupe composé de Al Basile, Billy Novick et Doug James en section cuivre, Matt McCabe au piano, Marty Ballou à la basse, Marc Teixeira à la batterie, Jerry Portnoy à l'harmonica, et Paul Kolesnikow à la guitare. Cet album est un mélange de blues et de jazz tout à fait extraordinaire, mais je l'avoue, j'aime particulièrement Duke, et pour l'avoir vu plusieurs fois en concert, le revoir en DVD est un véritable plaisir. Du point de vu son et image, la qualité est parfaite, la façon de filmer est peut-être un peu intimiste, mais sincèrement le concert s'y prête bien. 13 titres le composent, tous très bons. Voici quelques titres : Cow Boy Boogie joué à 2 guitares, Lonesome Woman Blues, Just Because, Deed I Do, Cry Me A River, Sweet Gorgia Brown, que du bonheur, et au total 94 mn de véritable musique entre le blues et le jazz, l'ensemble est absolument parfait, à conseiller aux amoureux de bonne et même très bonne musique. Welcome to an intimate evening of blues and jazz with Duke Robillard and Friends.

André Perronnet


Duke Robillard

In Concert

Inak 6508 DVD


Cette vidéo d'un concert de Duke Robillard, enregistré le 18 novembre 1994 au TV Studio Ohne Filter de Baden Baden en Allemagne, nous montre un Duke en pleine forme, accroché à sa guitare. Ce guitariste confirmé dit en parlant de lui-même : Je suis un musicien enraciné dans le blues avec des influences proches d'autres styles. Il a reçu en mai 2000 un W.C.Handy Award à Memphis comme guitariste de l'année. Il nous distille dans ce concert une partie de son immense talent, des solos qui réchauffent les oreilles et qui feront apprécier ce DVD aux amateurs. Mais rien d'étonnant de la part de ce musicien : démonstrations sur la manière dont il manipule et joue de sa guitare, quelques acrobaties comme dans Glamour Girl. Quant aux néophytes, ils seront sûrs d'entendre de la bonne musique et de voir du bon spectacle, tout ce qui fait du bien et réchauffe le cœur. Entre autre Never let you go, She's sweet et I think you know donneront des fourmis dans les gambettes à tous ceux qui les écouteront. Je regrette malgré tout une qualité d'image un peu décevante. Mais en contrepartie un son du tonnerre qui vous transporte et vous donne l'impression d'être sur place, des plans sur les autres musiciens accompagnant Duke Robillard qui ne déméritent pas non plus. On notera au dernier titre To tired la participation de John Hammond. A consommer sans modération. Excellent remède à la grisaille de l'hiver.

Claudine Delhal