2011
Janvier Fevrier Mars

 
"Pinetop" Perkins, pianiste de blues est décédé


25/03/2011
Le pianiste de blues, un des derniers musiciens de la génération de Robert Johnson, s'est éteint à 97 ans, un mois après s'être vu décerner le Grammy Award 2010 du meilleur disque de Blues Traditionnel de l'année.

Né Willie Perkins à Belzoni, Mississippi, le 13 juillet 1913, Pinetop a commencé sa carrière comme guitariste dans les Juke Joints et Honky Tong du Mississippi. Dans les années quarante, il est blessé lors d'une bagarre à Helena, dans l'Arkansas, par une choriste qui lui sectionne les tendons du bras gauche. Devenu incapable alors de jouer de la guitare, il abandonne la 6 cordes pour le piano. Il participe a des émissions de radio sur KFFA, notamment au célèbre King Biscuit Time de Sonny Boy Williamson. Dans les années cinquante il tourne quelque temps avec Robert Nighthawk, puis avec BB King et enfin avec Earl Hooker. En 1953, il enregistre pour Sam Philips dans les studios Sun à Memphis le célèbre Pinetop's Boogie Woogie, un morceau écrit par Pinetop Smith, un autre pianiste décédé en 1929. Le succès de cet enregistrement sera à l'origine de son nom de scène "Pinetop" Perkins. Il migre ensuite à Chicago où il jouera pendant plusieurs décennies avec tous les grands artistes. Il commence par remplacer Otis Spann, le pianiste de Muddy Waters. Il quittera avec d'autres musiciens l'orchestre de Muddy Waters en 1980 pour former le Legendary Blues Band, (l'orchestre qui accompagne John Lee Hooker dans le film les Blues Brothers) avec qui il enregistrera de 1980 à 1990. En 1988, Pinetop Perkins commence sa carrière solo en enregistrant le CD After Hours sur Blind Pig Records. La tournée promotionnelle du Cd inclura alors Hubert Sumlin et Jimmy Rogers. A partir de 1992, Pinetop Perkins enregistre successivement une quinzaine de CD solo, dont le dernier paru en 2010, Joined At The Hip, lui vaudra son 3ème Grammy Awards. Pinetop Perkins se produisait régulièrement Sunflower River Blues and Gospel Festival à Clarksdale et au King Biscuit Blues Festival d'Helena dans l'Arkansas. En 2004, sa voiture avait été percutée par un train dans l'Indiana. A 91 ans, il s'en était sorti indemne alors qu'il conduisait sans permis avec un alcotest largement positif…, et avait repris rapidement ses concerts. En 2007, un documentaire sur sa sur sa vie, Born in The Honey était sorti en DVD.
Il est décédé le 21 mars d'un arrêt cardiaque à son domicile d'Austin dans le Texas. Il avait encore une vingtaine de concerts programmés pour 2010. Il a été inhumé au cimetière McLaurin Memorial Gardens à Clarksdale. Sa sépulture deviendra un lieu de pèlerinage, sans aucun doute très fréquenté, pour tous les amateurs de Blues du Delta.

 

Disparition de Big Jack Jackson


20/03/2011
Big Jack Jackson, guitariste chanteur de Clarksdale, fondateur avec Frank Frost et Sam Carr des Jelly Roll Kings, est décédé le 14 mars 2011.
Né le 30 juin 1940 à Lambert dans le Mississippi, dans une famille de musiciens plutôt tournée vers le folk et la country, Big Jack entre à 13 ans dans le groupe de son père, à la guitare acoustique. Il participe à plusieurs émissions de musique country à la radio En 1958, après avoir entendu BB King, il passe à la guitare électrique et se met au Blues. En 1966, il s'associe avec Frank Frost et Sam Carr pour jouer au Savoy Theater à Clarksdale. la formation porte le nom, selon les cas de Frank Frost and the Nighthawks, Sam Car & the Blues Kings, et à partir de 1979, les Jelly Roll Kings. les Jelly Roll Kings deviennent un groupe célèbre de Blues dans tout le Delta du Mississippi. Big Jack Johnson a parfois été comparé à Muddy Waters ou John Lee Hooker. A partir de 1988, il entame une carrière solo et grave The Oil Man, puis The Memphis Barbecue Sessions en 1992, et We Got to Stop This Killin' en 1996. Il continue cependant de se produire périodiquement avec Sam Carr et Frank Frost, notamment au festival de Chicago, ou pour enregistrer en 1996 chez Fat Possum Off Yonder Wall. Les amateurs de Blues avaient pu le voir au Festival d'Ile de France en 2008 à Paris. Big Jack Johnson est décédé à 70 ans.


Sherman Washington, légende de Gospel est décédé


20/03/2011
Le leader du célèbre groupe de la Nouvelle Orléans, les Zion Harmonizers, est décédé. Né le 13 décembre 1925 à Thibodaux en Louisiane d'un père pasteur, Sherman Washington rejoint le groupe de gospel Zion Harmonizers en 1940, alors qu'il n'avait que 15 ans. Il en prend la tête en 1942. Avec son groupe, il était apparu lors de la première édition du New Orleans Jazz & Heritage Festival en 1970. Au sein du festival, Sherman Washington avait ensuite pris la responsabilité d'organiser la scène gospel du festival.
Sherman Washington était le dernier représentant des membres initiaux des Zion Harmonizers. Il est décédé le 14 mars 2011 à l'âge de 85 ans.


Disparition de Eddie Kirkland


15/03/2011

Né le 16 août 1923 en Jamaïque, Eddie Kirkland, guitariste, harmoniciste et chanteur, s'était établi à Détroit après son service militaire et la 2éme guerre mondiale. Il y avait joué dans l'orchestre d'Otis Redding et enregistré aussi avec John Lee Hooker. Son style Urban Blues, très énergique l'avait conduit à enregistrer sous de nombreux labels comme JSP, Stax, Telarc. Son interprétation de Done Somebody Wrong avait fortement inspiré Elmore James qui avait ensuite enregistré le titre. Lors de ses nombreuses tournées Eddie Kirkland jouait avec un foulard sur la tête, afin de cacher une blessure de guerre. Eddie Kirkland, surnommé le Gypsy du Blues, est décès le 27 février 2011 dans un accident de voiture à Tampa en Floride. Il avait 87 ans.



Vente aux enchères Eric Clapton


15/03/2011
75 guitares électriques, 55 amplis, et divers objets ayant appartenu à Eric Clapton on été vendues aux enchères le 9 mars à New York, au profit du Cross Road Center, un centre venant en aide aux personnes addictes à l'alcool et autres drogues. L'ensemble a rapporté la modique somme de 2,15 millions de dollars


 

John Lee Hooker honoré

20/02/2011
La 122ème borne du circuit touristique du Blues dans le Mississippi a été érigée dans la ville de Vance en l'honneur de John Lee Hooker. Né en 1917, John Lee Hooker a passé toute son enfance dans des fermes près de Vance avant de migrer à Memphis, Cincinnati puis Detroit où il s'est établi en 1943

©J.L. ROVERE

 
 
53ème Grammy Awards


15 /02/ 2011
L'industrie du disque américaine a décerné ses récompenses annuelles lors de sa soirée des 53ème Grammy Awards qui s'est tenue le 13 février dernier. Sur les 109 catégories répertoriées, quelques unes concernent votre musique préférée. A noter que le Grammy Award du meilleur Album traditionnel a été décerné aux Carolina Cholocate Drops pour leur disque Genuine Negro Jig. Un article complet dédié au morceau titre de ce disque avait fait l'objet d'un article dans le BLUES Mag N°
Pinetop Perkins et Buddy Guy et ont gagné respectivement le titre du meilleur album blues traditionnel et contemporain avec leur disque Joined At The Hip et Living Proof. Pinetop Perkins, avec ses 97 ans, est devenu le doyen des gagnants puisque le titulaire précédent, le comédien George Burns, n'avait que 95 ans lorsqu'il avait été récompensé en 1990.
Afin de limiter l'an prochain le nombre de catégories à 78, une réorganisation des Grammy Awards est en cours, et les catégories Blues contemporain et Blues traditionnel seront rassemblées en une seule. La catégorie Zydeco & Cajun, quant à elle, disparaîtra tout simplement…




 

Disparition de Gary Moore


08/02/2011


Le guitariste de génie est décédé le 6 février 2011 dans un hôtel en Espagne où il passait une semaine de vacances.
Né à Belfast en 1952 Gary Moore avait commencé comme guitariste de Blues. Influencé par Peter Green des Fleetwood Mac, il avait enregistré avec Skid Row, un rocker de Dublin, avant de participer durant les années 70 au groupe de Phil Lynott, Thin Lizzy, de façon parfois tourmentée, et avec qui il enregistrera son célèbre Parisienne Walkways.
Durant les années 1990 il reviendra vers ses racines ancrées dans le Blues avec son CD Still Got the Blues. Il participa à la tournée de BB King en 2006. Blues mag lui avait consacré une saga dans son N°46. Ses solis à la guitare dans lesquels il intégrait une touche de musique traditionnelle irlandaise, mélangée aux thèmes Blues Rock resteront célèbres.
Les causes de son décès à 58 ans ne sont pas encore élucidées officiellement au moment où ces lignes sont écrites, mais le journal britannique The Sun évoque l'abus d'alcool. Gary Moore aurait donc peut être eu une fin similaire à celle de Jimi Hendrix.



Un trésor pour la Bibliothèque du Congrés


07/02/2011
Une collection de 200.000 enregistrements sonores a été léguée par Universal Music à la bibliothèque du Congrés américain. Cette collection, qui rassemble des cylindres et disques correspondant à des enregistrements réalisés entre 1926 et 1948, dormait dans les chambres fortes souterraines de Universal. Elle porte sur des morceaux de Jazz, de Blues, de Country. Elle comprend l'enregistrement original de "White Christmas," un titre de Bing Crosby de 1947 qui selon le Ginness reste le titre le plus vendu au monde. La Bibliothèque du Congrés devient propriétaire des supports physique, mais Universal conserve les droits d'exploitation et de diffusion des titres dès qu'ils auront été digitalisés par la Bibliothèque du Congrés…


IBC 2011


7/02/2011

Awek et les Mountain Men, les deux groupes représentant la France à l'International Blues Challenge organisé à Memphis par la Blues Foundation sont arrivés en ½ finale, stade très honorable de la compétition. L'harmoniciste d'Awek, Stéphane Bertolino, a été consacré meilleur harmoniciste de la compétition. Awek participera par ailleurs au tout premier European Blues Challenge qui aura lieu à Berlin les 18 et 19 mars 2011, et qui rassemblera les groupes représentant les 16 pays participants à la compétition.


Disparition de Fred Sanders


20/01/2011

Grande figure de Beale Street où il jouait régulièrement à Memphis, Fred Sanders atteint d'un cancer du poumon est décédé à 71 ans d'une crise cardiaque le 15 janvier 2011. Guitariste de blues du célèbre Club Paradise, il avait accompagné Albert King, Bobby Blue Bland et B.B. King. Guitariste émérite pouvant interpréter tous les styles, il avait aussi joué dans les orchestres de Duke Ellington, Count Bassie's Band et Johnny Taylor. Il faisait partie aussi de la Memphis Blues Caravan, avec qui il avait effectué des tournées partout dans le monde. Les amateurs avaient pu admirer sa prestation lors de son passage à Utrecht en 1999, année de la sortie de Long Time Comin', son premier CD. Un nouveau disque devait sortir dans les mois qui viennent

 
 
 

retour