Le guitariste historique de Ten Years After est décédé des suites de complication d'une intervention chirurgicale. Projeté sur la scène internationale du Rock par son solo mémorable sur I'm Going Home lors du festival de Woodstock en 1969, Alvin Lee est né le 19 décembre 1944 à Nottingham sous le nom de Graham Alvin Barnes.

Il apprend la guitare à 13 ans et forme en 1960 avec Leon Lyons, bassiste, le groupe The Jaybirds, qui deviendra en 1967 le mythique Ten Years After. Leader du groupe, sa rapidité à la guitare forçait l'admiration. Plus motivé par le blues rock que par la musique pop, il quitte Ten Years After en 1973 après plusieurs années de succès mondial. Il enregistre la même année avec des musiciens comme Steve Winwood, Mick Fleetwood et Ronnie Wood, On the Road The Freedom. Il forme le groupe Alvin Lee & Company avec lequel il grave In Fligt, Pump Iron et Let It Rock. En 1975 il joue avec Bo Didley sur le disque The 20th Anniversary of Rock 'n' Roll.   Dans les années 1980, il participe à de nombreuses tournées aux USA et en Europe et se produit en particulier avec John Mayall et Mick Taylor.

Le dernier album de sa discographie, Still on the Road to Freedom est sorti en septembre 2012. Alvin Lee devait se produire à Paris le 7 avril dernier. Il est malheureusement décédé le 6 mars 2013 en Espagne où il vivait. Il n'avait que 68 ans.

©DR