Le guitariste chanteur de swamp-blues de la Nouvelle Orléans est décédé le 25 novembre 2011. Né par hasard en Californie, alors que ses parents y étaient en vacances, le 25 octobre  1947, sous le nom de Curtis John Arceneaux, Coco Robicheaux grandit en Louisiane dans la paroisse rurale d'Ascension.

Il rejoint la New Orleans à l'âge de 17 ans, où, selon un interview donné en 1995 à Offbeat, il aurait trouvé par terre dans Bourbon Street une guitare en morceaux qu'il aurait réparé lui-même, et sur laquelle il a appris à jouer seul. Il enregistre quelques titres en studio dans les années soixante, puis part sur les routes pour des petits boulots, et revient à la Nouvelle Orléans en 1992. Il y grave en 1994 son premier disque Spiritland qui lance réellement sa carrière de musiciens de Blues. Il fréquente alors de multiples festivals en Europe et en France, où il se trouve un public de fans. Il enregistre ensuite Louisiana Medicine Man en 1998, suivi de Hoodoo Party (2000), Yeah, U Rite ! (2005) et Like I Said, Yeah, U Rite ! (2008). Son dernier disque, Revelator, date de 2010. Coco Robicheaux, chanteur à la voix grave et rugueuse, dont le nom viendrait d'une histoire enfantine Louisianaise dans laquelle un gamin au nom de Coco Robicheaux est enlevé par un loup-garou, était aussi un artiste et un sculpteur accompli. Il est l'auteur du buste en bronze du Professor LongHair qui orne l'entrée de la fameuse salle de concert de la Nouvelle Orléans, le Tipitina's. Coco Robicheaux a été terrassé par une attaque alors qu'il se trouvait dans un bar sur Frenchmen Street. Il avait 64 ans.