Johnny Otis, musicien, chef d'orchestre, auteur, et découvreur de talent surnommé le parrain du Rhythm & Blues, est décédé quelques jours avant Etta James dont il avait lancé la carrière. Bien que blanc, Johhnny Otis fût imprégné depuis sa plus tendre enfance de culture afro-américaine, et il avait été un des tout premiers musiciens blancs à être reconnu par la communauté noire.

Johnny Otis, de son vrai nom Ioannis Alexandros Veliotes, est né le 28 décembre 1921 à Vallejo en Californie, de parents immigrants grecs. Il commence sa carrière comme percussionniste en 1939 et monte son premier orchestre de 16 musiciens en 1945. Il enregistre la même année son premier succès Harlem Nocturne. Il ouvre en 1948 un club à Los Angeles et occupe la scène naissante du Rhythm & Blues en parcourant les États-Unis avec son California Rhythm and Blues Caravan. Dans les années 1950, Johnny Otis enregistre de multiple succès dont les plus célèbres Ma He's Making Eyes At Me en 1957 puis, en 1958 Willie and the Hand Jive qui sera repris en 1974 par Eric Clapton. Son Telephone Baby enregistré en 1959 avec la chanteuse Marcy Lee, lui vaudra en France de nombreux passages sur Europe 1 dans l'émission, Salut les Copains. Il s'investira dans les années soixante dans la défense des droits civiques, animera des émissions de radio et de TV de R & B, activité qu'il poursuivra toute sa vie, écrira multiples livres et deviendra même agriculteur biologique dans les années 1990. Johnny Otis avait même eu les honneurs de l'émission Salut les Copains. Johnny Otis qui avait produit à leurs débuts Etta james, Little Richard, Big mama Thornton, s'est éteint le 17 janvier 2012. Il venait d'avoir 90 ans.