Algia Mae Hinton était une des dernières représentantes du blues traditionnel du Piedmont. Elle est la benjamine des 14 enfants d’Alexander et d’Ollie O'Neal. Algia Mae naît le 29 août 1929 en Caroline du nord dans le comté de Johnston, en Caroline du nord, dans un lieu connu sous le nom de O'Neal Township, du nom des anciens esclaves propriétaires.

Elle apprend la guitare vers l’âge de 9 ans de sa maman, experte du finger picking. Elle épouse en 1950 Millard Hinton et s’installe à Raleigh. Elle aura 7 enfants, qu’elle élèvera seule après le décès de son mari en 1965. Elle retourne à O'Neal Township travaille à la ferme, et passe le peu de temps libre qui lui reste à composer des titres comme If You Kill a chicken, Save me The Head, ou Cook Combread for Your Husband. Algia Mae Hinton joue dans les house parties et pour ses enfants. Elle devient un trésor national enregistré par Alan Lomax pour la librairie du congrès. Tim Duffy de la Music Maker Foundation, la rencontre en 1989 grâce à son prof de guitare Glenn Hinson qui l’avait découverte en 1978. Glenn Hinson l’a fait participer tous les ans au North Carolina Folklife Festival, puis au National Folk Festival de Chicago, et en 1985 à un concert au Carnegie Hall de New York, pour un concert d’artistes Blues du Delta et du Piedmont. En 1998, elle participe à son seul voyage en Europe pour se produire à Turin. Elle devient un des piliers de la famille des artistes de la Music Maker qui édite en 1999 son CD Honey Babe.
Algia Mae Hinton est décédée le 8 février 2018 à son domicile. Elle avait 89 ans.