Les prestations de Henry Gip Gipson sont appréciées à Bessemer dans l’Alabama par les amateurs de Blues de la toute la région. La raison de vivre de ce bluesman de 98 ans est de jouer sa musique le samedi soir et de faire jouer d’autres groupes au Gip’ Place, une baraque en tôle situé dans sa cour depuis 1952, et qui constitue un des derniers Juke Joint d’Alabama.

Parait-il que Jimmy Page et Keith Richards y sont passés une fois. Un petit malin lui a volé malheureusement ses deux guitares fétiches : une Fender Stratocaster Cream 1993 et une Gibson Les Paul Jr rouge. L’intéressé reste très philosophe et considère que « Dieu décide les choses, et parfois il vous teste pour vous rapprocher de lui ». Une mobilisation des amateurs de blues a permis de lancer une cagnotte et une nouvelle guitare Les Paul Rouge lui a été offerte quelques semaines après, mais cette fois-ci customisée à son nom, avec Gip gravé en gras sur la caisse. Les yeux du vieux musicien, selon le tenancier du magasin d’instrument qui lui a remis sa guitare, brillaient comme ceux d’un enfant…

gip guitare

GIpS PlaceDR