Le guitariste de Chicago Blues qui a joué avec Bo Diddley et Howlin’Wolf est décédé.
Jody Williams voit le jour à Mobile dans l’Alabama le 3 février 1935 sous le nom de Joseph Leon Williams. Il se retrouve à 5 ans à Chicago. A l’adolescence il commence de jouer de l’harmonica, mais il se met à la guitare après avoir rencontré Bo Diddley avec qui il joue dès 1951.

Dès l’année suivante, il commence de se produire en solo et fréquente les clubs de Chicago. Il travaille quelques années comme guitariste de studio chez Chess Records, où il est amené à jouer avec BB King, jusqu’à ce qu’il soit appelé sous les drapeaux en 1958. Au début des années soixante, il entame un procès contre Mickey Baker qu’il accuse de lui avoir volé un solo pour son titre à succès, Love Is Strange, mais il est débouté. Il se sent banni des clubs et des maisons de disques et range sa guitare pour travailler comme technicien chez Xerok. Ce n’est qu’au début des années 2000, alors qu’il est en retraite depuis quelques années, qu’il remet le pied à l’étrier après avoir été invité à un concert anniversaire de Robert Lockwood Junior. En 2002, il publie un CD, Return of a Legend primé par la Blues Foundation, puis un autre en 2004, You Left Me In The Dark. Il participe a de nombreux festivals aux USA et en Europe et est introduit au Blues Hall Of Fame en 2013. Jody Williams est décédé le 1er décembre 2018 d’un cancer. Il avait 83 ans.

Jody Williams2