À 83 ans, Mary Lane est une des dernières chanteuses de Chicago Blues à avoir vécu The Great Migaration. Après avoir fait ses débuts en chantant aux coins des rues de Clarendon dans l’Arkansas, ville où elle est née en 1935, puis en se produisant dans les Jukes Joints avec Howlin' Wolf, Robert Nighthawk, Little Junior Parker et James Cotton, Mary Lane arrive à Chicago en 1957.

Secondée par Morris Pejoe, elle signe bientôt son premier single You Don't Want My Lovin 'No More pour le label Friendly Five en 1966. Bien connue dans les clubs de Chicago, elle n’enregistre cependant qu’un seul CD en 1997 Appointment With The Blues, alors qu’elle a 62 ans. Favorite de ses pairs, elle reste paradoxalement depuis plus de 20 ans en dessous des radars du show-biz. Elle a fait à juste titre l’objet d’un film documentaire I can Only Be Mary Lane qui accompagne la sortie de son nouveau CD, Travellin’ Woman, paru le 8mars 2019 chez Women Blues Records.

Mary Lane