James Cotton a accompagné à l’harmonica des légendes comme Muddy Waters, Howlin’ Wolf et Sonny Boy Williamson. Il avait obtenu en 1997 un Grammy Awards pour son disque Deep In The Blues.

James Cotton est né le 1er juillet 1935 à Tunica dans le Mississippi. À 9 ans, grâce à l’émission King Biscuit Time animée par Sonny Boy Williamson sur la radio KFFA qui émet depuis la ville d’Helena dans l’Arkansas, il découvre l’harmonica.

Il déménage avec son Oncle dans la banlieue ouest d’Helena où il retrouve Sonny Boy Williamson qui devient son mentor pendant plusieurs années. James Cotton commence sa carrière professionnelle au début des années 1950 en jouant de l’harmo dans le groupe de Howlin’ Wolf. Son premier enregistrement d’artiste solo chez Chess date de 1951. Il commence de jouer avec Muddy Waters vers 1955, mais son premier enregistrement sur un disque de Muddy n’aura lieu qu’en 1957, entre-temps il enregistrera aussi avec Little Walter. En 1965, il formera avec le pianiste Otis Span le Jimmy Cotton Blues Quartet dont les performances seront immortalisées par Samuel Charters sur le disque Vanguard Chicago/The Blues/Today ! Il quitte le groupe de Muddy Waters en 1966 et formera son Jimmy Cotton Blues Band en 1967. Il enregistrera dans les années soixante-dix plusieurs disques chez Buddah records et participera au disque de Muddy Waters produit par Johnny Winter, Hard Again, qui obtiendra un Grammy Award en 1977. Il obtiendra le sien en 1996 dans la catégorie du meilleur album de blues traditionnel avec Deep In The Blues. Au milieu des années quatre-vingt-dix il lutte contre un cancer de la gorge et continue de se produire. Il est introduit par la Blues Foundation de Memphis au Blues Hall of Fame, et recevra en 2014 un Blues Music Award dans la catégorie du meilleur artiste traditionnel. Le Festival International de Jazz de Montréal lui rend hommage en 2015 pour ses 70 ans de carrière et lui décerne le B.B. King Award. James Cotton est décédé d’une pneumonie le 16 mars 2017 à Austin au Texas. Il avait 81 ans.